PHOSPHATES DE SODIUM ET DE POTASSIUM

Les termes phosphate de sodium ou de phosphate de potassium font référence à toute une série de composés montrant des propriétés variables, mais similaires, quant au nombre de contre-ions de sodium (ou de potassium) ou d’eaux de cristallisation présents. Ils sont très utiles dans la préparation de nombreuses substances tampons biologiques

Tous les phosphates de sodium et de potassium sont généralement reconnus comme sûrs et présentent une vaste gamme d’utilisations dans l’alimentation, les produits ménagers, et les applications médicales et pharmaceutiques. Dans notre cas, le phosphate désigne le sel anionique dérivé de l’acide phosphorique de formule [PO4]3-; il est tribasique, peut avoir un, deux ou trois contre-ions de sodium et jouer des rôles clés en biochimie.

Remarque sur les eaux de cristallisation, la stabilité durant l’entreposage à long terme, et une dissolution accrue : l’eau (hydrate) ne fait pas partie du sel en soi ; il s’agit en fait d’une molécule associée faiblement liée par une liaison hydrogène, mais incorporée à une cellule de cristaux stables en unité répétitive, le sel de phosphate formant un solide très stable. Lorsqu’ils ne sont pas entreposés de manière étanche, et si l’humidité ambiante est faible, ces sels hydratés peuvent perdre de l’eau dans l’atmosphère. D’autre part, le sel anhydre (sans eau) peut « capter » l’eau de l’air et devenir hydraté lorsque l’humidité ambiante est élevée. Ces changements de niveaux d’humidité du sel lors d’un entreposage à long terme se déroulent généralement lentement, mais il devient important de bien sceller les conteneurs après leur ouverture si l’on a l’intention d’entreposer le produit à long terme. Une fois que les sels sont dissous dans une solution aqueuse à des forces molaires similaires, il n’y a plus de différence chimique entre les hydrates de sels ayant le même nombre et le même type de contre-ion. En général, on constate que les sels de phosphate hydratés sont plus facilement transformés en solution aqueuse (vitesse) que ceux sous forme anhydre.

A&C offre les phosphates de qualité USP et Multipharmacopées suivants pour usage comme excipients :

  • CAS 7558-79-4, phosphate de sodium dibasique anhydre (faible endotoxine) ; formule Na2HPO4 ; deux contre-ions de sodium et aucune eau de cristallisation.
  • CAS 7782-85-6, phosphate dibasique de sodium 7-hydrate ; formule Na2HPO4-(H2O)7, qui est le même que ci-dessus, sauf qu’il contient sept eaux de cristallisation.
  • CAS 7558-80-7, phosphate de sodium monobasique anhydre ; formule NaH2PO4 ; seul contre-ion de sodium et sans eau.
  • CAS 13472-35-0, phosphate de sodium monobasique dihydraté ; formule NaH2PO4-(H2O)2.
  • CAS 10049-21-5, phosphate de sodium monobasique monohydraté ; formule NaH2PO4-H2O.
  • CAS 7778-77-0, phosphate de potassium monobasique ; formule KH2PO4.

A&C dispose d’un large éventail de phosphates, incluant d’autres sels de sodium, de potassium et de calcium. En outre, A&C produit également de nombreuses substances tampons de phosphate comme le milieu de dissolution concentré d’un pH de 6,8.