Les fabricants de médicaments abandonnent la méthode par lots fractionnés en faveur de la production continue - A & C

Les fabricants de médicaments abandonnent la méthode par lots fractionnés en faveur de la production continue

La tendance largement répandue à abandonner la production de médicaments par lots fractionnés fait doubler le marché des technologies de procédés en continu.

Traditionnellement, dans le domaine pharmaceutique, les médicaments sont produits par étapes, lot par lot, ce qui permet aux entreprises de moduler la production en fonction de la demande.

Cependant, de récentes tendances ont révélé que des entreprises pharmaceutiques plus importantes passent aux procédés en continu afin d’améliorer leur productivité.

Les étapes de production qui sont exécutées séquentiellement avec la méthode par lots fractionnés classique sont intégrées à un processus continu. Les ingrédients actifs sont produits dans des unités compactes et fermées, tirant parti des possibilités d’automatisation tout en minimisant les interventions manuelles.

Cette méthode permet aux unités de fabrication d’être utilisées en permanence, diminuant ainsi les fluctuations au niveau de la production, tout en créant des occasions d’effectuer des réactions qui ne pourraient pas être exécutées dans le cadre d’un traitement par lots fractionnés.

Dans le cas des produits pharmaceutiques, les technologies de procédés en continu fournissent des vitesses de développement supérieures et une sécurité de processus accrue lors de l’utilisation d’éléments chimiques dangereux.

Croissance du marché pour cette technologie

Selon Transparency Market Research, on s’attend à ce que le marché des technologies de procédés en continu, qui représentait 1,74 milliard de dollars américains en 2016, atteigne 3 693 milliards de dollars américains en 2025.

L’Europe, qui est la région dominante, représentait une part de marché de 35% en 2016. Cela s’explique principalement par la disponibilité précoce de technologies de pointe ainsi qu’à un plus grand nombre de fournisseurs de technologie dans la région.

Les produits biologiques en tête du marché

Le principal segment d’application pour cette technologie réside dans les produits biologiques, représentant environ 35% du marché, et est suivi par les ingrédients pharmaceutiques actifs.

Le besoin d’accélérer la mise sur le marché dans le contexte de la biofabrication alimente l’acceptation et la mise en œuvre de systèmes à usage unique dans les lignes de fabrication, malgré les possibilités de complications.

L’utilisation d’équipements de procédés biotechnologiques à usage unique accroît l’efficacité de la production et diminue souvent le coût, en particulier lors des étapes préliminaires de recherche et développement.

Certains se sont totalement engagés à se défaire de l’équipement en acier inoxydable, et aspirer à disposer de lignes de fabrication entièrement jetables un jour.

** This article was written by Chanice Henry from Pharma IQ. **

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + dix-huit =

39 + = 42